Naviguer dans MFK

10 grands moments dans notre musée

La communication, c’est comme l’amour: tout le monde en parle, mais personne ne sait vraiment comment ça marche. Il est donc temps de franchir les portes du seul musée de Suisse qui se consacre exclusivement à la communication. Ne ratez pas ces dix événements interactifs proposés par le Musée de la communication!

 

1. Rencontrer une communicatrice

Ils ont remporté des prix et sont uniques en Suisse: nos communicateurs et nos communicatrices sont vos hôtes. Ils instaurent d’emblée un dialogue avec vous et sont toujours prêts pour un jeu surprenant ou une petite visite guidée interactive et pour répondre à toutes vos questions. Leurs activités changent tous les jours et font de chaque visite un événement particulier. Fini les surveillants de salle rébarbatifs, vive le contact humain! Abordez un communicateur et profitez de ses connaissances, discutez avec lui de la digitalisation ou laissez-vous emmener sur un jeu de piste.

 

2. Découvrir l’histoire du casse du siècle

Que fait donc cette camionnette Fiat à moitié carbonisée au musée? Plongez dans l’histoire aventureuse qui s’est déroulée en 1997: le casse du siècle, 53 millions de francs suisses volés – et 17 millions laissés sur place. Découvrez en passant le rapport entre fuite, emprisonnement et amour. L’histoire du casse postal du Fraumünster de Zurich ne laisse personne de glace.

 

Un groupe d'une vingtaine de personnes communique en gesticulant. Ils sont les communicateurs du Musée de la communication. - vue agrandie
Ils ont remporté des prix et sont uniques en Suisse.
Devant un fond blanc se trouve une boîte aux lettres jaune. La boîte provient du vol de la poste et est brûlée. - vue agrandie
L’histoire du casse postal du Fraumünster de Zurich ne laisse personne de glace.

3. Filmer la meilleure vidéo dans le karaoké

C’est LA station qui attire tous ceux qui ont toujours voulu décrocher le rôle principal d’un film! Dans le karaoké, vous rejouez une scène de cinéma célèbre et montrez ce que Hollywood a manqué. C’est tout aussi drôle que de découvrir les «œuvres» des autres visiteurs. Attention: cette station interactive peut rendre addictif!

 

4. Envoyer un message par pneumatique

Nous envoyons tous les jours des courriels sans voir le processus digital qui se déroule en arrière-plan. Tout le contraire du tube pneumatique: si vous pressez «envoyer», l’air aspire la navette contenant le message à travers un tube en plexiglas. Et le message circule au vu de tous à travers le musée. Est-ce pour ça que la fascination qu’exerce cette forme de communication oubliée reste aussi vivante aujourd’hui? Vais-je recevoir une réponse? Laissez-vous surprendre!

 

Les enfants regardent l'écran de la station de cinéma karaoké. Une personne met en scène, une autre regarde. - vue agrandie
Dans le karaoké, vous rejouez une scène de cinéma célèbre et montrez ce que Hollywood a manqué.
Une fille dessine sur une carte blanche. Il y a un tube pneumatique devant elle. - vue agrandie
Envoyer un message par pneumatique.

5. S’immortaliser sur un timbre-poste

Dans le temps, seules les célébrités finissaient sur un timbre. Aujourd’hui, c’est votre tour. L’image numérique vous montre à la tribune du Conseil national, dans les gradins des supporters ou à côté d’une vache sur l’alpage. Concevez votre propre timbre avec votre portrait. Il est bien entendu valable. Ne vous reste plus qu’à choisir à qui vous voulez envoyer une carte!

 

6. Participer au duel de hacking

La dernière digue se rompt et le hacker est dans la place. Game over! Les virus grouillent sur l’écran et infectent mon ordinateur. «Revanche!», crie la perdante.
Dans le domaine de la communication digitale, le jeu du Firewall, conçu comme un Tetris, oppose utilisateur et hacker, qui tentent tous deux d’atteindre leur but: se défendre ou, justement, craquer le système de l’autre. Le jeu permet de se familiariser avec le thème si important de la numérisation. Vous en voulez plus? Allez au MultitasKing!

 

Une main prend une carte postale et un timbre dans un compartiment. Les mots "Souvenir" sont écrits sur le fond. - vue agrandie
Dans le temps, seules les célébrités finissaient sur un timbre. Aujourd’hui, c’est votre tour.
Dans la scène d'exposition, un enfant et un homme plus âgé se tiennent devant une table de jeu numérique. - vue agrandie
Dans le domaine de la communication digitale, le jeu du Firewall, conçu comme un Tetris, oppose utilisateur et hacker, qui tentent tous deux d’atteindre leur but: se défendre ou, justement, craquer le système de l’autre.

7. Voir le premier ordinateur suisse

Les ordinateurs sont partout, la plupart d’entre nous en transportent même un dans leur poche. Le premier ordinateur suisse ERMETH, aussi grand que dix armoires, en est d’autant plus impressionnant. Pourtant, il pouvait stocker bien moins de données qu’une seule des photos que contiennent aujourd’hui nos téléphones portables. Il n’en était pas moins très convoité. Le géant fonctionnait nuit et jour. L’histoire de la digitalisation se vit ici au plus près.
Quelques mètres plus loin, vous pourrez également admirer le légendaire Apple 1.

 

8. Faire du tai-chi avec le robot NAO

C’est un des chouchous du public: le petit robot humanoïde NAO. Et pas seulement parce qu’il peut faire un quiz ou du tai-chi avec vous. La fascination qu’exercent les capacités du robot nous lie à lui. Quel soulagement quand même de constater que nous arrivons encore à réaliser beaucoup plus de choses que lui. Une balade avec NAO permet toutefois de philosopher superbement sur les relations futures entre l’homme et la machine.

 

L'image montre l'ordinateur central ERMETH. Au premier plan se trouve un panneau de commande, derrière lui l'unité de calcul, qui est aussi grande qu'une rangée d'armoires murales. - vue agrandie
Voir le premier ordinateur suisse.
Deux enfants marchent main dans la main avec un robot dans le musée. - vue agrandie
C’est un des chouchous du public: le petit robot humanoïde NAO.

9. Suivre une visite guidée par Ratatösk

L’impertinent petit écureuil Ratatösk est issu de la mythologie nordique et accompagne maintenant les petits enfants dans leur découverte interactive du musée. Dans les douze stations réparties à travers l’exposition centrale, les enfants de quatre à huit ans découvriront toutes sortes de choses passionnantes: fabriquer des images en pixels, deviner des bruits, jouer au Memory… pendant que leurs parents profiteront tranquillement de l’exposition.

 

10. Et pour finir se régaler

Après toutes ces aventures, ces sujets intéressants et les questions soulevées pendant la visite, il ne reste plus qu’à prendre place dans le cadre agréable du Café Pavillon. Et à boire un café en dégustant un gâteau fait maison ou en mangeant un plat du jour fraichement préparé à base de légumes de la région. À se détendre en repassant tous les grands moments de la visite. Bon appétit!

 

Deux enfants jouent dans une petite maison sous les escaliers. L'un regarde par la porte entrouverte. L'autre est visible à travers une fenêtre ronde. Il joue avec des cubes en bois. - vue agrandie
L’impertinent petit écureuil Ratatösk est issu de la mythologie nordique et accompagne maintenant les petits enfants dans leur découverte interactive du musée.
Sur une table se trouve une assiette avec de la soupe. A côté d'elle se trouve une cuillère sur laquelle est écrit "Le musée donne faim". - vue agrandie
Après toutes ces aventures, ces sujets intéressants et les questions soulevées pendant la visite, il ne reste plus qu’à prendre place dans le cadre agréable du Café Pavillon.

Contenus apparentés