1. Archives des PTT
  2. Médiation
  3. Galeries en ligne

Les PTT à la Landi 1939

Du 6 mai au 29 octobre 1939, la quatrième Exposition nationale suisse (article Wikipedial), en abrégé "Landi", eut lieu à Zurich. Les expositions nationales et mondiales qui ont vu le jour au XIXe siècle avaient pour but de célébrer l'efficacité des économies nationales et, en même temps, d'informer le public. à la "Landi", la "Défense nationale spirituelle" a, d'une part, façonné l'autoreprésentation des exposants et, d'autre part, la Suisse a été présentée comme un refuge unique de la neutralité. D'autre part, la Suisse moderne et réseautée a également montré son visage moderne à la Landi en 1939. Avec un enthousiasme euphorique, les dernières technologies de télécommunications ont été présentées, par lesquelles les échanges internationaux ont pu être considérablement simplifiés.

Environ 0,5 mètre linéaire de matériel d'archives dans les archives des PTT témoignent encore aujourd'hui du double défi que l'Exposition nationale a posé aux PTT. Les PTT n'avaient pas seulement pour mission de subvenir aux besoins en télécommunications des organisateurs et du public, elle agissait également en tant qu'exposante.


Organisation de l'événement en 1939

Le plan de situation (Archives des PTT, Vers-033 A 0055) montre les deux rives du lac de Zurich, qui étaient reliées par des lignes téléphoniques, le central téléphonique, l'émetteur et le récepteur ainsi que les extensions. Au total, les PTT étaient représentées par quatre bureaux : Le bureau principal, le "Pavillon PTT", et le bureau secondaireet l "Entrée Enge"  étaient situés sur la rive droite du lac. De l'autre côté du lac se trouvaient le Landbureau "Dörfli" et le bureau de  poste automobile, qui était également un objet d'exposition.

Source : Annuaire PTT 1939 : p. 10, Archives des PTT, P-11-1.

Wikimedia


D'après la vue d'ensemble hiérarchisée (Archives des PTT, Vers-033 A 0055), on peut conclure que l'Exposition nationale était divisée en 14 divisions au total. Les divisions 2 (électricité) et 12 (transports et trafic) représentaient un intérêt particulier pour les PTT. Au sommet, dans la Division 1, se trouvaient les divisions "Heimat" et la "Volk" - le centre d'intérêt de la Landi était donc fixé. La structure de l’exposition suggère également que l'électricité et que les technologies qui l'utilisent, parmi lesquelles la radio, mais surtout la télévision émergente, ont été classées comme extrêmement importantes.

Source : Systématique de la structure de l'Exposition nationale suisse 1939, Archives des PTT, Vers-033 A 0055.

Wikimedia


Un festival (inter)national de la technologie

Les nouvelles technologies de télécommunication menaçaient non seulement d'éclipser le système postal traditionnel dans son utilisation quotidienne, mais elles semblaient aussi attirer l'attention sur l'exposition. La transmission de messages téléphoniques diffusés au moyen de la technologie à haute fréquence a suscité l'enthousiasme de certains experts (Archive des PTT, T-00 B_0049_01) : outre la nouvelle absence d'interférence, l'éloge portait également sur le fait qu'un seul téléphone était nécessaire par maison pour permettre à plusieurs ménages d'être connectés au message diffusé. La transmission à haute fréquence, cependant, était encore un rêve d'avenir. Même la Coopérative zurichoise de radiodiffusion par téléphone a exprimé quelques inquiétudes au sujet de l'introduction de cette nouvelle technologie.

Source : Lettre de la "Coopérative zurichoise de radiodiffusion téléphonique". Archives des PTT, T-00 B_0049_01.

Wikimedia

L'un des projets les plus importants de PTT à l'exposition nationale a été la présentation de la téléphonie sans fil internationale, pour laquelle les infrastructures les plus élaborées ont dû être mises en place dans le pavillon. Le circuit de conférence illustré (Archives des PTT, T-00 B_0049_01) de Hasler AG illustre l'extraordinaire complexité de l'entreprise.

Source : Circuit de conférence pour les appels internationaux. Archives des PTT, T-00 B_0049_01.


Ce document (Archives des PTT, T-00 B_0049_01) du 15 mai 1939 témoigne de l'échange international dans lequel le Département TT était en phase préparatoire, témoignage vivant de la progression toujours plus rapide de la mondialisation. Selon un rapport interne des PTT, le lien direct entre la Suisse et l'étranger, qui permettait de communiquer en temps réel avec des connaissances et des membres de la famille éloignés, semble avoir profondément impressionné de nombreux visiteurs. Les réactions émotionnelles des personnes au téléphone peuvent être considérées comme le résultat direct d'années de "silence radio". Avant la construction de l'émetteur à ondes courtes de Schwarzenburg, il était beaucoup plus complexe et compliqué d'établir une connexion téléphonique stable avec des régions éloignées du monde. La minute gratuite offerte au Landi a probablement aussi permis à des Suisses moins fortunés d'entendre à nouveau la voix de parents ou d'amis - certainement une bonne publicité pour le PTT.

Source : Archives des PTT, T-08 BCD_T-08 BCD 0174.

Wikimedia

La naissance d'une légende

L'un des nombreux éléments qui ont attiré l'attention des curieux au Landi en 1939 était les nouvelles boîtes aux lettres qui n'étaient plus vertes mais peintes en jaune, dont la couleur a été rafraîchie à l'occasion de l'événement. L'entreprise de construction métallique des frères Sägesser de Worb a contribué à la Landi 1939 avec quelques boîtes aux lettres jaunes emblématiques d'aujourd'hui. La confirmation de commande (Archives de PTT, ;P-00 C_0057_06 8232) du 6 février 1939 mentionne la couleur utilisée : "PTT-Royalin-Rapid yellow".

Source : Gebrüder Sägesser Order Confirmation No. 2076, Archives des PTT, P-00 C_0057_06 8232.

Wikimedia


Défis en matière de personnel

Un projet dans le cadre de l'Exposition nationale de 1939 nécessite la collaboration de nombreuses personnes de différents métiers. Les employés ont reçu des abonnements impersonnels (Archives des PTT, T-08 BCD_T-08 BCD 0174), qui leur permettaient de rester sur le site de l'exposition pendant leurs heures de travail sans avoir à payer d'entrée. Malgré leurs efforts énergiques, les employés des PTT ont souvent été submergés par le nombre surprenant de visiteurs pendant la période Landi - plus de 100 000 par jour. La mobilisation à l'occasion de la Seconde Guerre mondiale, qui a occupé une part considérable du personnel, a également été problématique à cet égard. En raison de la pénurie de personnel, le contrôle des stands a souffert. Des milliers de billets photographiés ont été démolis et en général " toutes sortes de choses ont été volées ou endommagées " " (Rapport du Commissaire PTT, janvier 1940 : pp. 8-9, Archives des PTT, Vers-107 : A 0002). Afin de remédier au manque de personnel, le PTT a tenté, entre autres, d'introduire le "temps de travail anglais" (article E-Periodica) avec une pause déjeuner plus courte pour les fonctionnaires de la poste.

Source : Rapport du commissaire PTT, janvier 1940, Archives des PTT, Vers-107: A 0002.

Wikimedia


Une fois à travers l'Europe et retour

A l'occasion de l'exposition nationale, plusieurs vols irréguliers par avion ont eu lieu. Par exemple, Swissair a fait circuler du fret postal sur tout le continent (Archives des PTT, P-00 C LA 22 10:02), "pour transporter le client de l'ouverture de cet événement national majeur à presque toutes les capitales européennes".

Source : PTT Journal officiel 1939 : p. 109, Archives des PTT, P-13-1.

Wikimedia


Visionnaire : Outlook Expo 1964

Les expositions nationales ont toujours été l'occasion de présenter les PTT sous leur meilleur jour. Dans un auditorium circulaire tournant, que les représentants des PTT appelaient aussi "Rotorama" (Archives des PTT, Vers-049 A 0001:26), diverses démonstrations des activités des PTT ont été présentées à l'Expo 1964. Les présentations portaient sur des innovations techniques telles que l'introduction des codes postaux, qui devaient orienter le service de livraison vers l'automatisation à l'avenir. La PTT s'est également efforcée d'attirer l'attention sur ses "tâches humanitaires" et de s'inscrire ainsi dans le cadre du thème de l'exposition "Ouverture sur le monde et coopération entre les pays".

La présence de PTT à l'Expo 64 est bien documentée dans un stock d'environ 2 mètres courants. Elle peut être consultée dans la salle de lecture des archives des PTT sur rendez-vous.

Source : Secrétaire général Morant, Correspondance Exposé 64th, Archive des PTT, Vers-049 A 0001:8.

Wikimedia


Dossiers annuels antérieurs

Dossier annuel 2018 : Grève généralre et la grippe 1918