1. Archives des PTT
  2. Médiation
  3. Galeries en ligne
  4. Constructions des PTT



Bureau de poste d’Arolla

L’histoire du service postal à Arolla, village valaisan situé à 2000m d’altitude, débute en 1900, lorsque les hôteliers de ce petit village de montagne adressent une requête à la Direction d’arrondissement postale de Lausanne afin d’y ouvrir un petit dépôt de poste. Un entrepôt est ainsi ouvert en juin de la même année (1900). Il est administré à l’époque par M. Pierre Follonier, qui assurait aussi le transport entre Arolla et le village d’Haudères. Le tourisme étant en plein essor, le trafic postal devient vite assez important. Le transport de la poste entre ces deux villages se déroule à dos de mulets jusqu’en 1950. Cette année-là, une route pour jeeps est alors ouverte entre ces deux localités; dès lors, un trafic postal plus rapide est assuré.

Le premier local postal en tant que tel (devenu en 1921 un véritable bureau de poste d’été) est aménagé entre 1910 et 1965 dans la maison qui porte l’enseigne «Bazar de la Poste». Après un développement touristique surtout hivernal, un office postal plus spacieux est ouvert en 1965 par le buraliste Joseph Pralong (1955-1976), en même temps que des nouveaux locaux pour le téléphone et le télégraphe. Le bureau de poste d'Arolla est toujours situé dans ce bâtiment et est l'un des plus hauts bureaux de poste de Suisse.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal de Colombier (NE)

Les premiers témoignages d’un véritable dépôt postal à Colombier remontent même à l’année 1839, c’est-à-dire 10 années avant la création de la poste fédérale. En 1894, il change d’abord son statut, en devenant un office de deuxième classe. Depuis sa fondation et jusqu’en 1912, l’office est situé à l’Avenue de la Gare. Dès cette date et jusqu’en 1951, le bureau de poste (nommé ainsi dès 1925) est installé dans la maison de la commune, qui loue un local à l’administration postale. Même si cette localisation en centre-ville est idéale, le manque de place rend vite nécessaire la recherche d’un autre lieu pour construire un nouvel immeuble. Après plusieurs tentatives échouées, les régies postales acquièrent une maison à la rue du Collège. Ce nouvel emplacement se révèle pourtant bientôt problématique, puisque des conflits surgissent à cause de l’occupation de l’espace.

C’est pourquoi des nouvelles tractations avec la commune s’entament quelques années plus tard pour la construction d’un bâtiment en copropriété. Suite à des problèmes financiers, la proposition de l’actuel facteur des postes, Maurice Perdrizat pour une nouvelle construction qui englobe la poste avec 17 appartements est acceptée. Après deux ans de travaux, la nouvelle poste de Colombier est inaugurée en avril 1973 à la rue du Verger: elle occupe une surface de 600 m2 (5 guichets et 176 cases). Le bureau de poste actuel se trouve toujours au même endroit et dispose de services d’expédition de lettres et de colis et d’un secteur de trafic des paiements.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal de Giswil

Les premières traces d’un dépôt postal non-facturable à Giswil remontent à 1849. À l’époque, il est situé probablement dans la maison de l’actuel pourvoyeur Peter Halter. Après être devenu un dépôt comptable faisant l'objet d'un mandat-poste en 1866, il est reconnu comme véritable office postal seulement en 1871 (attributions possibles jusqu’à 200 CHF). En 1888, un contrat concernant la location d’un local postal près du bâtiment de la gare est signé avec le Chemin de fer Jura-Berne-Lucerne. En 1901, le bureau de poste est transféré dans la maison du buraliste de l’époque, Cherubin Steudler. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Giswil devient aussi un office postal d’internement de guerre pour les internés militaires polonais, italiens et russes.

Lorsque Cherubin Steudler part à la retraite après 45 ans de service, Julius Limacher prend en charge l’office postal, qui est déplacé dans une nouvelle construction à la « kleine Melchaa ». Le bureau de poste de Giswil est dirigé jusqu’aux années 1990 par la famille Limacher(-Lötscher). Suite à la forte augmentation du trafic postal, un bureau de poste plus grand et plus moderne est construit en 1991, ensemble avec une filiale de la banque cantonale obwaldaise. Il se trouve juste à côté de l'immeuble de 1948, où est situé aujourd’hui le café «Alte Post».

#pttBauten
 #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal de Vissoie

Depuis la moitié du XIXe siècle, des services postaux sont actifs dans le Val d’Anniviers, sorti ainsi de son isolement géographique. À l’époque, un local en bois fait fonction de dépôt postal à Vissoie, village situé à 1260 m d’altitude. Ce dernier est cependant détruit vers 1890 à cause d’un incendie. Dès lors, les fonds postaux sont transférés dans un bâtiment sur la place de l’église et, en 1907, ils sont à nouveau déplacés au rez-de-chaussée de l’édifice qui loge aussi la centrale téléphonique. En 1922, le nouveau bureau postal est installé au rez-de-chaussée de la maison de Mme Émilie Crettaz, la buraliste de l’époque, située sur la place de la Tour. Malgré la centralité de cet endroit, les difficultés de circulation des cars rendent vite nécessaire son nouveau déplacement.

Après plus que trois décennies d’attente et de discussions avec la Direction générale, le nouveau bâtiment PTT est ouvert sur le terrain de la paroisse en octobre 1954. Le même mois, un nouveau central téléphonique automatique est inauguré dans le même immeuble. L’appartement au-dessus du bureau est loué jusqu’en 1986 aux buralistes, représentés dès 1918 par plusieurs générations de Crettaz. Depuis cette date, il devient en revanche appartement de vacances. Le bureau de poste de Vissoie est ouvert encore aujourd’hui. Vissoie est l’un des villages suisses les plus en altitude habité toute l'année.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal de Frauenfeld

Depuis la fin du XVIIIème siècle, plusieurs lignes postales sont actives dans le canton de Thurgovie. En 1807, au lieu principal qu’est Frauenfeld, le premier local postal est ouvert dans l’auberge nommée Gasthaus Krone. Bien que le service postal se soit constamment développé pendant les 80 années qui suivent, ce n’est qu’en 1898 qu’un bâtiment est construit, à la Löwenplatz (photo). Alors qu’en 1955 un bâtiment accueillant une centrale téléphonique a été mis sur pied, la poste a pu à l’étage supérieur mettre en place un espace de 400m2 destiné aux livraisons. En 1964, un deuxième office postal est ouvert à la Zürcherstrasse 67. L’office postal à la Löwenplatz est donc nommé office principal, sous le descriptif Frauenfeld 1. De 1982 à 1986, le complexe en son entier est repensé et un nouveau bâtiment le long de la Rheinstrasse est ajouté, celui-ci étant remplacé en 2018 justement par une autre construction.

Le bâtiment historique de 1898 est inscrit au patrimoine culturel cantonal de la préservation des monuments. La pointe de la coupole diffusant de la lumière a été cassée dans les années 1930 lors du déplacement des câbles téléphoniques (du ciel au souterrain). Elle a porté à débats en 1981 lorsqu’elle a été refaite, mais avec des proportions différentes. Depuis, elle a été modifiée afin de correspondre à la grandeur historique correcte.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal de Brissago

La partie la plus ancienne de l’office postal de Brissago a été construit en 1948/1949 et est toujours en fonction aujourd’hui. Toutefois, lors de sa construction, le tourisme en augmentation durant les années d’après-guerre n’a pas été considéré. Lorsqu’en 1967 près de 190'000 nuitées en saison estivale sont comptées, la poste de Brissago se voit devoir agrandir l’espace de 18m2 à disposition. En effet, les trois guichets ne suffisent plus lorsque des trombes de touristes affluent avec leurs cartes postales.

En 1971 donc, le bâtiment est agrandi, ce qui permet un service postal plus efficace et, en même temps, l’ajout de la nouvelle centrale téléphonique de Brissago. Les abonnés au téléphone de Brissago étaient jusqu’en 1971 raccordés à la centrale de Porto Ronco. Là aussi, l’augmentation des abonnés limita la capacité de la centrale et une nouvelle dû être construite.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal d'Aigle

L'office postal d'Aigle construit en 1978 est un bâtiment typique des PTT des années 1970. Aigle s’est rapidement développée comme un point central dans la région pour le transfert du courrier postal. Le précédent office postal est donc devenu trop petit avec le temps. On a alors décidé de construire un nouveau bâtiment, au plus grand regret des habitants d'Aigle, tristes de voir le "Buffet de la gare" détruit, qui aurait dû – justement – accueillir le nouvel office postal.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal de Sempach Stadt

L’office postal de Sempach Stadt a été construit en 1936, parce que le local précédent sis dans le bourg était devenu trop étroit. Le buraliste Alois Lieb a donc prévu une nouvelle construction, devant la Luzerner Tor. Toutefois, le conseil communal a fait appel contre le déplacement de la poste en dehors du bourg. Après la recherche infructueuse de locaux entre les murs du bourg, l’opposition s’est levée et la nouvelle poste a pu être construite.

Aujourd’hui encore, la filiale de la Poste se trouve à 6204 Sempach Stadt.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018