1. Archives des PTT
  2. Médiation

Année du patrimoine 2018: bâtiments des PTT

Comme contribution à l’année 2018 du patrimoine culturel, nous présentons dans cette rubrique des bâtiments des PTT : petits ou grands, de la poste à la téléphonie. Les contenus proviennent de notre série de quizz #pttBauten sur Facebook. Rejoignez-nous sur www.facebook.com/pttarchiv 

L'office postal de Giswil

Les premières traces d’un dépôt postal non-facturable à Giswil remontent à 1849. À l’époque, il est situé probablement dans la maison de l’actuel pourvoyeur Peter Halter. Après être devenu un dépôt comptable faisant l'objet d'un mandat-poste en 1866, il est reconnu comme véritable office postal seulement en 1871 (attributions possibles jusqu’à 200 CHF). En 1888, un contrat concernant la location d’un local postal près du bâtiment de la gare est signé avec le Chemin de fer Jura-Berne-Lucerne. En 1901, le bureau de poste est transféré dans la maison du buraliste de l’époque, Cherubin Steudler. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Giswil devient aussi un office postal d’internement de guerre pour les internés militaires polonais, italiens et russes.

Lorsque Cherubin Steudler part à la retraite après 45 ans de service, Julius Limacher prend en charge l’office postal, qui est déplacé dans une nouvelle construction à la « kleine Melchaa ». Le bureau de poste de Giswil est dirigé jusqu’aux années 1990 par la famille Limacher(-Lötscher). Suite à la forte augmentation du trafic postal, un bureau de poste plus grand et plus moderne est construit en 1991, ensemble avec une filiale de la banque cantonale obwaldaise. Il se trouve juste à côté de l'immeuble de 1948, où est situé aujourd’hui le café «Alte Post».

#pttBauten
 #patrimoine2018 #kulturerbe2018


Émetteur de Valzeina

Vers la moitié des années 1950, les régions de montagne revendiquent la réception de programmes radio nationaux. L’essor technique de cette période permet aux vallées des Grisons de se doter de récepteurs UKW même à des endroits isolés. C’est ainsi qu’en décembre 1958, l’émetteur de Valzeina entre en fonction. Grâce à l’évolution rapide des services sans fils dans les années suivantes, l’installation est agrandie en 1962; son rez-de-chaussée est dorénavant équipé d’une station de télévision. Dans le cadre d’un programme de promotion de la réception radio dans les régions de montagne et à cause de besoins d’espaces et des pannes continues, les PTT décident d’accroître cette station en 1968.

En 1971, un projet de normalisation est également approuvé afin d'étendre et d'augmenter les performances de cet émetteur ainsi que d’autres. Pour économiser des frais de projet, sept stations de la même ampleur ont donc été agrandies selon le même plan de construction. En automne 1974, le nouvel émetteur régional est inauguré et nommé «station polyvalente (MZA) de Valzeina». Depuis ce moment-là, il est doté en sus d’un sous-sol protégé. Ainsi, il représente un bastion important des services de radio-télévision pour le nord et le centre des Grisons et pour l’Oberland de Saint-Gall. Entre 1986 et 1989, le vieux mât d’antenne est enfin remplacé par une installation plus moderne. Aujourd’hui, la tour de transmission appartient à Swisscom et fournit les signaux de radiotélévision pour la ville de Coire, la Vallée du Rhin et pour la Vallée de la Seez (jusqu’à Walenstadt).

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal de Vissoie

Depuis la moitié du XIXe siècle, des services postaux sont actifs dans le Val d’Anniviers, sorti ainsi de son isolement géographique. À l’époque, un local en bois fait fonction de dépôt postal à Vissoie, village situé à 1260 m d’altitude. Ce dernier est cependant détruit vers 1890 à cause d’un incendie. Dès lors, les fonds postaux sont transférés dans un bâtiment sur la place de l’église et, en 1907, ils sont à nouveau déplacés au rez-de-chaussée de l’édifice qui loge aussi la centrale téléphonique. En 1922, le nouveau bureau postal est installé au rez-de-chaussée de la maison de Mme Émilie Crettaz, la buraliste de l’époque, située sur la place de la Tour. Malgré la centralité de cet endroit, les difficultés de circulation des cars rendent vite nécessaire son nouveau déplacement.

Après plus que trois décennies d’attente et de discussions avec la Direction générale, le nouveau bâtiment PTT est ouvert sur le terrain de la paroisse en octobre 1954. Le même mois, un nouveau central téléphonique automatique est inauguré dans le même immeuble. L’appartement au-dessus du bureau est loué jusqu’en 1986 aux buralistes, représentés dès 1918 par plusieurs générations de Crettaz. Depuis cette date, il devient en revanche appartement de vacances. Le bureau de poste de Vissoie est ouvert encore aujourd’hui. Vissoie est l’un des villages suisses les plus en altitude habité toute l'année.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


Émetteur national de Sottens

Grâce au succès de la radiodiffusion dans les années 1920, la Municipalité de Lausanne construit en 1922 son premier émetteur radio en onde moyenne. Par cette installation, elle devient en effet la troisième ville d’Europe à bénéficier de programmes de radiodiffusion. Suite au développement de cette technologie, Sottens met en service une station radio en 1931. À partir du début des années 1940, l’extension atteinte par ses émissions dépasse même les frontières nationales : des dizaines de milliers de personnes écoutent clandestinement les nouvelles de la politique internationale à travers ses fréquences.

Après la guerre, dans le souci d’augmenter la fiabilité des transmissions et d’éviter les pannes de longue durée, la structure est agrandie et modernisée par des nouveaux équipements. Malgré cela, les journaux locaux de l’époque se plaignent à la fois des pannes techniques persistantes et de la hausse de la taxe sur les droits d’audition. La volonté de modernisation constante des PTT mène à bien ses tâches dans les années 1970 : en 1972, Sottens inaugure la plus grande installation rotative d’ondes courtes au monde. En un demi-siècle d’existence (1981), cette station a augmenté par vingt sa puissance d’émission. L’antenne principale, bâtie en 1947, est remplacée par une nouvelle installation en 1989. Cette dernière est finalement détruite en 2014. Une des deux antennes originales de 1931 est inscrite à présent comme bien culturel d’importance nationale.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018

L'office postal de Frauenfeld

Depuis la fin du XVIIIème siècle, plusieurs lignes postales sont actives dans le canton de Thurgovie. En 1807, au lieu principal qu’est Frauenfeld, le premier local postal est ouvert dans l’auberge nommée Gasthaus Krone. Bien que le service postal se soit constamment développé pendant les 80 années qui suivent, ce n’est qu’en 1898 qu’un bâtiment est construit, à la Löwenplatz (photo). Alors qu’en 1955 un bâtiment accueillant une centrale téléphonique a été mis sur pied, la poste a pu à l’étage supérieur mettre en place un espace de 400m2 destiné aux livraisons. En 1964, un deuxième office postal est ouvert à la Zürcherstrasse 67. L’office postal à la Löwenplatz est donc nommé office principal, sous le descriptif Frauenfeld 1. De 1982 à 1986, le complexe en son entier est repensé et un nouveau bâtiment le long de la Rheinstrasse est ajouté, celui-ci étant remplacé en 2018 justement par une autre construction.

Le bâtiment historique de 1898 est inscrit au patrimoine culturel cantonal de la préservation des monuments. La pointe de la coupole diffusant de la lumière a été cassée dans les années 1930 lors du déplacement des câbles téléphoniques (du ciel au souterrain). Elle a porté à débats en 1981 lorsqu’elle a été refaite, mais avec des proportions différentes. Depuis, elle a été modifiée afin de correspondre à la grandeur historique correcte.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018 

 

L'office postal de Brissago

La partie la plus ancienne de l’office postal de Brissago a été construit en 1948/1949 et est toujours en fonction aujourd’hui. Toutefois, lors de sa construction, le tourisme en augmentation durant les années d’après-guerre n’a pas été considéré. Lorsqu’en 1967 près de 190'000 nuitées en saison estivale sont comptées, la poste de Brissago se voit devoir agrandir l’espace de 18m2 à disposition. En effet, les trois guichets ne suffisent plus lorsque des trombes de touristes affluent avec leurs cartes postales.

En 1971 donc, le bâtiment est agrandi, ce qui permet un service postal plus efficace et, en même temps, l’ajout de la nouvelle centrale téléphonique de Brissago. Les abonnés au téléphone de Brissago étaient jusqu’en 1971 raccordés à la centrale de Porto Ronco. Là aussi, l’augmentation des abonnés limita la capacité de la centrale et une nouvelle dû être construite.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


Station polyvalente Säntis

A 2500 mètres au-dessus de la mer, la station émettrice de Swisscom sert encore de tour de télécommunication et de radiodiffusion. L’histoire de cette station remonte aux années 1950. Depuis 1958, l’installation polyvalente des PTT permet à la Suisse orientale d’utiliser les ondes FM (et d’écouter par exemple DRS 2, le deuxième programme radiophonique de l'émetteur national de Beromünster), la télévision et les bornes routières SOS. Depuis les années 1880 déjà, une station météorologique se trouvait sur le Säntis. Rapidement, elle a été reliée par les PTT avec une ligne télégraphique.

Des conditions météorologiques capricieuses, de forts vents, des parois rocheuses escarpées : face à tant de difficultés, on a donc construit un nouveau bâtiment imbriquant l’ancienne infrastructure, tout en tenant compte des espaces publics et des installations techniques closes. En sus, on a fait face à une hausse plus rapide qu’attendue des abonnées à la télévision. Même pas 10 ans après l’inauguration de la nouvelle infrastructure, un assainissement de base a dû être planifié, afin de répondre aux nouveaux besoins de la société. Et cet assainissement n’est sûrement pas le dernier.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L'office postal d'Aigle

L'office postal d'Aigle construit en 1978 est un bâtiment typique des PTT des années 1970. Aigle s’est rapidement développée comme un point central dans la région pour le transfert du courrier postal. Le précédent office postal est donc devenu trop petit avec le temps. On a alors décidé de construire un nouveau bâtiment, au plus grand regret des habitants d'Aigle, tristes de voir le "Buffet de la gare" détruit, qui aurait dû – justement – accueillir le nouvel office postal.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018


L’office postal de Sempach Stadt

L’office postal de Sempach Stadt a été construit en 1936, parce que le local précédent sis dans le bourg était devenu trop étroit. Le buraliste Alois Lieb a donc prévu une nouvelle construction, devant la Luzerner Tor. Toutefois, le conseil communal a fait appel contre le déplacement de la poste en dehors du bourg. Après la recherche infructueuse de locaux entre les murs du bourg, l’opposition s’est levée et la nouvelle poste a pu être construite.

Aujourd’hui encore, la filiale de la Poste se trouve à 6204 Sempach Stadt.

#pttBauten #patrimoine2018 #kulturerbe2018